Détail d'un foyer en porcelaine : deux femmes écoutent un musicien jouer de la vielle  roue. Allemagne ? Fin XIXe siècle.
 

 

Les personnages sont traités en ronde-bosse...
une porcelaine grivoise !
Vous êtes ici : une porcelaine grivoise !
 

Certains "Objets du Tabac", comme les tabatières ou les pipes, sont des accessoires personnels qui reflètent parfois les habitudes de leur propriétaire de manière symbolique. La religion, l'érotisme, l'héraldique ainsi que les métiers ou les activités de loisirs des fumeurs ou des priseurs sont ainsi couramment représentés sur ces objets.

"C'est spécialement en Allemagne que l'on attribuait aux pipes en porcelaine, comme symbole du rang social ou comme symbole d'appartenance à un groupe, une importance qui dépassait largement celle que l'on accorde normalement à un ustensile de fumeur" *.

A première vue, la scène de genre qui orne le foyer de cette pipe en porcelaine semble totalement anodine. Prenant appui sur un repose-pieds, une femme enlève l'un de ses bas.

Sans l'inscription qui encadre la composition de l'artiste, rien ne permettrait de dire que le sujet central de cette scène, plutôt intime, dépasse la simple composition esthétique...

Détail du foyer d'une
pipe en porcelaine :
une jeune-femme calme
ses démangeaisons...
provoquées par des poux !

Allemagne
Milieu du XIXe siècle

 

La traduction de cette inscription éclaire en effet ce décor d'un jour nouveau :

  • "Mädchen Müssen sich mit flöhen plagen" : "Les jeunes-filles doivent s'inquiéter des puces" (dans la partie haute  du foyer)
  • "Daher können (mot illisible) das stecher wohl vertragen" : "Il serait bien par conséquent que vous puissez excuser le graveur" (dans la partie basse du foyer)
  • deux mots, localisés entre le repose-pieds et le pied gauche de la jeune-femme, sont par contre illisibles.
  • Cette femme se soulage en fait des démangeaisons provoquées par les piqures de parasites ! Poux communs ou poux pubiens, difficile d'en dire plus...

    L 'artiste s'amuse lui-même de l'audace de sa plaisanterie, en prenant à témoin le fumeur ou ceux qui viendraient à lire ses "bons mots".

     

    La pipe allemande, avec
    tuyau et purgeur en corne

     

    D'un point de vue technique, cette pipe allemande, du milieu du XIXe siècle, se compose :

  • d'un foyer en porcelaine polychromé,
  • d'un tuyau composite (quatre éléments)
    en corne
  • d'une crosse en corne
  • de bagues de décoration en laiton.
  • Celle-ci ne semble pas avoir été équipée d'un couvercle.

     

    Les petits renflements du tuyau permettaient de le raccourcir et de ménager deux becs successifs, lorsque les dents l'avait usé.

     

    Sources :

  • * LUTZ Libert, Sur le tabac, les boîtes et les pipes, Edition Leipzig, 1986
  •  

     

     

     
    Retour haut de page.