Mon grand-père Robert Millet, alors jeune lieutenant  d'un régiment de tirailleurs algériens, dégustant une bruyère. Au dos : "Camp du Val d'Ahon, juin 1933".
 

 

Celui-ci fumait généralement des pipes en bruy╦re de la marque Ropp.
introduction
deux pipes de Saint-Cyriens
        aux armes de leur promotion
pipe d'un militaire français
        emprisonné en 1940
        en Allemagne
pipe d'un appelé du
       contingent durant la
       Guerre d'Algérie
pipe et briquet de Poilu
pipe d'un appelé d'un
       Régiment d'Infanterie
       de Marine
pipe d'un " taulard "
Vous êtes ici : pipe d'un appelé d'un Régiment d'Infanterie de Marine
 

C'est très certainement un soldat qui a effectué son service militaire dans un Régiment d'Infanterie de Marine (RIMA) ou dans un Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine (RPIMA) qui a décoré cette pipe en bruyère de la marque R.V.B. DE LUXE.

   

La tête de mort symbolise
la mort mais aussi le courage

 

L'appelé du contingent Henri Lucie (nom gravé à l'arrière du foyer) a marqué de 12 encoches, réalisées au canif sur le pourtour de son foyer, ses mois passés sous les drapeaux.

L'ancre de marine présente à l'avant du foyer et l'insigne para sur le côté droit plaident pour un passage dans un RIMA ou un RPIMA. Comme sur une autre pipe présentée, la tête de mort aux tibias entrecroisés symbolise la mort mais aussi le courage.

 

Insigne para

Ancre de marine

 

Des indications géographiques (Rochefort en grand sous le foyer et le tuyau ; Hourtin en plus petit sur la partie basse du tuyau) nous renseignent sur quelques étapes de sa vie militaire.
Rochefort, célèbre base navale de Charente-Maritime semble indiquer le lieu de garnison du régiment d'Henri Lucie alors qu'Hourtin en Gironde désigne à l'évidence un passage au Centre de Formation de la Marine (CFM) de cette ville. A noter que ce centre a été fermé en 2000, après 50 ans d'activité.

 

 
Retour haut de page.